“Utiliser l'additif XBEE au quotidien...”

Les équipements nécessaires vont s’adapter en fonction de l’utilisation

Dans le cas d’un véhicule privé, d’un bateau de plaisance ou de tout autre moteur de faible consommation comme les chaudières au fioul, la simple utilisation d’un doseur XBEE suffit. Il faut alors verser la dose utile de produit dans le réservoir avant de faire le plein de carburant.

Pour un parc de véhicules lourds (camions, bus, cars, engins agricoles, etc.) ou pour une flotte captive équipée d’une cuve de stockage reliée à une station-service interne, il est fortement conseillé de s’équiper d’une pompe qui est alors strictement dédiée à cet usage. Le produit est transvasé dans des brocs gradués XBEE puis versé dans la cuve avant de vider le camion-porteur de gazole.

Équipements pour les gros consommateurs de carburants

Pour un navire ou une flotte de bateaux (remorqueurs, dragues, supplies, chalutiers, thoniers et tout autre bateau de pêche, etc.) fonctionnant en gasoil EN 590 ou en gazole marin, il est conseillé de s’équiper d’une pompe manuelle dédiée à l’utilisation de l’additif carburant XBEE. Il est alors possible de verser la technologie des enzymes XBEE dans les soutes, par les trous de sonde par exemple, en fonction de la quantité de carburant en utilisant les brocs. L’autre cas de figure étant d’installer une pompe électrique directement reliée à la source de XBEE d’une part et piquée dans la ligne de carburant du moteur d’autre part, de préférence avant l’entrée en soute de stockage.
De cette manière, l’amélioration du carburant est faite automatiquement et il n’y a plus qu’à surveiller le niveau de stock de l’additif carburant XBEE. Un navire fonctionnant en fioul lourd IFO 380 (ainsi que les autres grades depuis le 30 au 700 Centistokes en passant par l’IFO 180 cSt.) peut s’équiper d’une pompe avec pulvérisateur à haute pression qui permet de pulvériser le traitement XBEE sous forme de fines gouttelettes qui se mélangeront plus facilement encore au volume de combustible. Cette installation est conseillée du fait de la différence de densité entre ces fiouls lourds (de l’ordre de 960 à 1 010 kg/m3) et XBEE (795 kg/m3), mais toutefois pas obligatoire. L’additivation peut se faire sur la ligne d’alimentation en combustible lors du soutage ou bien, selon l’état de propreté des soutes, sur les tuyaux du circuit de fioul entre les soutes et la cuve de sédimentation.

Intégration

Il est préférable de traiter directement au plus loin du point de combustion, c’est-à-dire en cuve. Il est essentiel d’intégrer l’enzyme XBEE à la cuve avant de faire le plein de carburant. Les remous causés par le flux entrant du carburant permettront un mélange efficace et rapide entre les deux liquides. L’activation de XBEE est presque instantanée puisque les enzymes commencent leur action catalytique à peine 30 minutes après l’additivation dans des combustibles légers. Ce processus peut prendre un peu plus de temps dans les combustibles lourds, jusqu’à 24 heures à basse température.

Dosage

La recommandation est d’un (1) litre de XBEE pour quatre mille (4 000) litres de carburant : 1:4000, quelque soit le type de carburant.

Précautions d’emploi

La technologie des enzymes XBEE ne doit pas être exposée trop fortement aux rayons solaires. Les rayons UV peuvent endommager les enzymes contenus dans le produit et en affecter l’efficacité. Tous les conditionnements originaux (couleur : bleu) de l’enzyme XBEE sont opaques ou contiennent un retardateur de pénétration d’UV. Il est préférable, malgré tout, de ne pas stocker l’additif XBEE en extérieur et d’éviter toute exposition directe au soleil.

Afin d’améliorer les fiouls lourds avec le traitement XBEE, il est essentiel de prendre en compte la température de chauffe desdits fiouls. En effet, les enzymes pourraient être détruites à des températures dépassant les 80-90°C. Il faut donc ajouter XBEE au fioul alors qu’il circule à des température allant de 30 à 60-70°C maximum.

Toutes les news sur Facebook