“Le traitement enzymatique XBEE est une biotechnologie testée et approuvée !”

Réduction de la consommation des véhicules légers

Le laboratoire pour les combustibles, Stazione Sperimentale per i Combustibili, a procédé à des contrôles d’émissions et de consommation carburant sur un véhicule Diesel roulant avec XBEE. Accrédité par Accredia (équivalent Cofrac) et financé par les plus grandes compagnies importatrices de combustibles (gaz, pétrole, charbon), la SSC dépend directement du Ministère italien de l’Industrie.

Le véhicule sélectionné est une Fiat Marea 1.9 JTD SW, en norme Euro 3 et équipé en Common Rail. Le laboratoire a appliqué les procédures NEDC de cycle de conduite (directive 98/69/CE) et ECE 15 d’échantillonage (directive 91/441/CEE). Le cycle de conduite étant subdivisé en deux phases : phase urbaine (UDC) et phase extra-urbaine (EUDC).

 
UDC
Urban Driving Cycle
EUDC
Extra-Urban Driving Cycle
NEDC (UDC + EUDC)
New European Driving Cycle
CO - Carbon Monoxide (%)
-4.6
-5.9
-4.8
HC – Unburned Hydrocarbons (%)
-2.6
-5.5
-3.3
CO2 - Carbon Dioxide (%)
-2.4
-2.3
-2.4
NOx - Nitrogen Dioxide (%)
-0.8
14.1
6.9
PM – Particles (%)
12.7
-13.3
-2.4
Consumption (%)
-2.4
-2.3
-2.4

Chaque expérimentation a été réalisée trois fois dans des conditions strictement identiques afin d’assurer la répétabilité des résultats.

Ces résultats sont l’expression des variations entre un gasoil EN 590 standard et le même gasoil additivé XBEE.

Ces expérimentations ont permis de démontrer la capacité de l’additif gazole XBEE à éliminer la sur-consommation naturelle sur un véhicule récent et dont le moteur est peu encrassé. Ce phénomène est aussi amplifié par l’action des enzymes sur des moteurs normalement (ou très) encrassés, ce qui peut amener à des baisses de consommation plus importantes, de l’ordre de 3 à 7%.

Élimination des bactéries, levures et moisissures présentes dans les carburants contaminés

Intertek Analyses Chalon a procédé à des tests permettant de démontrer l’efficacité de l’enzyme XBEE à éliminer la contamination d’un gazole routier artificiellement très chargé.

Méthode utilisée : IP385/99, norme internationale Energy Institute (EI), ex. Institute of Petroleum (IP). Celle-ci consiste en le dénombrement du nombre de bactéries, moisissures et levures vivantes et cultivables.

Jour J : Juste après ajout de XBEE.
Jour J + 15 : Après 15 jours en présence de XBEE, concentrations 1:4000 et 1:500.
Jour J + 60 : Après 60 jours en présence de XBEE, concentrations 1:4000 et 1:500.

Résultats exprimés en UFC.
UFC : Unité Formant Colonie (1 germe cultivable étant à l’origine de la formation d’une colonie).

Bactéries
Jour J
+15
+60
Gazole XBEE à 1:4000
1,5.108
2,6.107
3,4.104
(150,000,000)
(26,000,000)
(34,000)
Gazole XBEE à 1:500
1,5.108
2,2.107
3,3.104
(150,000,000)
(22,000,000)
(33,000)
Levures
Jour J
+15
+60
Gazole XBEE à 1:4000
1,0.106
1,0.106
4,0.104
(1,000,000)
(1,000,000)
(40,000)
Gazole XBEE à 1:500
1,0.106
5,0.105
4,0.103
(1,000,000)
(500,000)
(4,000)
Moisissures
Jour J
+15
+60
Gazole XBEE à 1:4000
1,4.107
2,7.107
2,0.104
(14,000,000)
(27,000,000)
(20,000)
Gazole XBEE à 1:500
1,4.107
1,5.107
4,0.104
(14,000,000)
(15,000,000)
(40,000)
Toutes les news sur Facebook